Le ‘counselling’ psychologique consiste à converser avec une autre personne, même si, parfois, des silences peuvent faire partie de cette conversation et, dans certaines modalités, d’autres activités, telles que le dessin, la marche ou la méditation, peuvent également avoir lieu si vous y avez consenti.

La thérapie ressemble à une conversation avec un ami, mais une différence essentielle est que l’attention est entièrement tournée vers vous. Il s’agit d’amener sur le devant de la scène des choses dont vous n’aviez pas pleinement conscience jusqu’alors. Souvent, notre expérience et les problèmes auxquels nous sommes confrontés ne tombent pas forcément parfaitement dans une catégorie précise, et, en thérapie, je travaille avec vous pour identifier et résoudre ce qui vous trouble ou vous pèse.

Je crois qu’une relation collaborative, compatissante et confiante est l’aspect le plus important de la thérapie. Dans la pratique, nous travaillons ensemble vers une compréhension conjointe de vos difficultés, qui prend en considération vos expériences passées ainsi que votre situation actuelle et votre vue de l’avenir. Ma tâche en tant que thérapeute est de vous aider à réfléchir aux problèmes qui vous tourmentent et à devenir plus conscient de vos pensées, émotions et sensations. Cela vous permet de leur donner du sens et de les traiter différemment, ce qui contribue à atténuer progressivement les sentiments de blocage, de confusion ou d’anxiété.

Tout comme il y a de nombreuses raisons et contextes pour la thérapie, il existe différentes façons de choisir votre thérapeute, et il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de procéder.

Par exemple, vous pouvez vous décider simplement en regardant sa photo, parce que cela vous permet de sentir que vous pourrez lui parler en toute confiance. Vous pouvez également évaluer ses qualifications ou la description de sa pratique en fonction de vos objectifs. Chaque façon de faire est valable si elle vous correspond. Si vous savez déjà comment vous voulez travailler en thérapie, vous pouvez choisir un thérapeute spécialisé dans une approche spécifique. Ce qui est essentiel est de vous demander ce qui est le plus important pour vous.

Un facteur central en thérapie est la relation entre le client et le praticien. En fait, la recherche a montré que, au-delà des compétences, des techniques et des modalités, la relation entre le client et le thérapeute “contribue de manière substantielle et constante à l’issue” (Norcross & Wampold, 2018, p. 1896). Il est donc crucial que vous consacriez du temps lors de la première séance pour vous demander si vous serez à l’aise et en confiance avec moi en tant que votre thérapeute.

Si vous constatez que mon style de thérapie ne vous convient pas, nous explorerons ensemble d’autres sources de soutien qui vous conviendront mieux.

Après notre premier contact, au cours duquel vous m’aurez parlé de ce qui vous amène à consulter, nous organiserons une première rencontre. Lors de cette première rencontre, nous discuterons et nous mettrons d’accord sur les termes de notre travail ensemble. Cette discussion vise à vous aider à faire un choix éclairé sur ce que vous pouvez attendre de moi en tant que thérapeute et sur ce qui est attendu de vous pendant la thérapie.

Cette séance initiale durera environ 50 minutes. Ce n’est pas une séance de thérapie, mais elle vise à vous donner une idée de ce que la thérapie peut être. Je vous poserai quelques questions pour mieux comprendre votre histoire et les problèmes qui vous amènent à envisager la thérapie, ainsi que vos espoirs et objectifs.

Vous pourrez me poser toutes les questions que vous avez sur les approches thérapeutiques, sur la façon de hiérarchiser les problèmes (ou non), ou sur tout autre sujet que vous jugez important. Nous parlerons également des aspects pratiques tels que le paiement et la participation. Il s’agit d’un processus dans les deux sens qui vous donne l’occasion de voir si nous pouvons bien travailler ensemble.

Il n’y a aucune obligation de continuer après cette première séance.

Si vous décidez de poursuivre, nous conviendrons d’une heure, d’un jour et d’un format (par exemple, limité dans le temps ou continu) qui nous conviendra mutuellement pour les séances. Je vous enverrai ensuite une copie de l’accord thérapeutique.

Je veux être profondément et émotionnellement présente avec vous. Travailler en collaboration signifie que je vous écoute très attentivement pour vous comprendre vraiment. Différentes thérapies utilisent des compétences et des techniques différentes et peuvent être plus ou moins directives. Cependant, à mon avis, aucune thérapie ne devrait être prescriptive. Autrement dit, vous, en tant que client, avez toujours votre mot à dire sur la manière dont se déroule la thérapie.

La psychologie psychothérapeutique du counselling s’appuie sur des connaissances fondées sur les preuves. Cela signifie que les méthodes de travail et d’approche que je propose découlent de la recherche et de pratiques thérapeutiques qui ont démontré leur utilité. Je vous propose parfois de considérer une perspective différente, ou encore de discuter ensemble de ce que la recherche en psychologie nous apprend sur le fonctionnement cognitif et émotionnel des êtres humains.

La consultation est un espace qui vous est entièrement dédié, où vous pouvez expérimenter en toute sécurité différentes manières d’être et de faire, de façon à pouvoir identifier vos propres solutions.

Je travaille de manière pluraliste, ce qui signifie que je peux m’appuyer sur plus d’une théorie pour comprendre et répondre à vos besoins.

Les modalités que j’utilise dans mon travail comprennent des approches humanistes et psychodynamiques mais aussi des thérapies cognitives-comportement (CBT).

Plus précisément, mon travail s’appuie sur :
  • La thérapie centrée sur la personne
  • La thérapie existentielle-phénoménologique
  • La thérapie cognitive et comportementale (TCC – CBT en anglais)
  • La thérapie d’acceptation et d’engagement (TAE – ‘ACT’ en anglais)
  • La thérapie cognitive-analytique (TCA – CAT en anglais)

Il existe de nombreuses modalités thérapeutiques pour approcher les problèmes émotionnels ou psychologiques. Pour en savoir plus sur ma façon de travailler, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous. Cependant il n’est en rien obligatoire de lire cette information, qui est présente ici pour ceux d’entre vous qui préfèrent voir les choses par écrit. Lors de notre rencontre, je vous parlerai également de toutes les options qui s’offrent à vous en fonction de votre situation spécifique et de vos souhaits et préférences.

Un aspect important du travail thérapeutique est de prendre conscience de ses émotions au fur et à mesure qu’elles surgissent au cours de la séance, en toute confiance, sachant que je ne porterai aucun jugement, mais que je serai là avec vous et pour vous.

En un mot, le counselling humaniste met l’accent sur la conscience de soi et la croissance personnelle. Lorsque je travaille dans cette perspective, je vous encourage à explorer vos pensées, vos sentiments et vos expériences pour développer votre connaissance de vous-même et promouvoir des changements positifs dans votre vie. En particulier, dans l’approche centrée sur la personne, je cherche à créer un environnement favorable et sans jugement, et à comprendre votre perspective et votre expérience, au travers d’une position d’empathie, d’authenticité et de respect positif inconditionnel. Je vous vois comme l’expert de votre propre expérience. De plus, lorsque j’adopte une approche existentialiste, je peux également me concentrer sur votre recherche de sens et de but, si c’est pertinent dans votre situation. Un de mes objectifs est de vous aider à prendre conscience de vos choix, même lorsque vous pensez que vous n’en avez pas, afin que vous puissiez développer un sentiment de capacité personnelle pour créer votre propre chemin de vie.

Comme leur nom l’indique, les approches cognitive et comportementales (TCC) se concentrent sur l’identification et la modification des pensées et des comportements qui contribuent à la détresse psychologique. Lorsque je travaille dans cette perspective, mon objectif est de vous aider à identifier certains de vos schémas de pensée et comportements, et à voir de quelle manière ils peuvent vous entraver, vous bloquer ou vous diriger dans une direction que vous ne souhaitez pas. De cette façon, vous êtes plus à même de développer de nouvelles façons de penser et de vous comporter qui vous soient plus propices. Lorsque cela correspond à votre situation, nous pouvons aussi utiliser une approche cognitive et comportementale de ‘troisième vague’. Dans cette approche, l’accent est mis sur l’importance de l’acceptation, de la pleine conscience et de la compassion. Par exemple, lorsque notre travail s’appuie sur la thérapie de l’ACT, vous apprenez à ‘vous observer’ sans porter de jugement négatif. Nous cherchons également à clarifier vos ‘valeurs’, c’est à dire définir ce qui est important pour vous, de façon à ce que vous développiez conscience et motivation.

D’un autre côté, notre conversation initiale ou nos conversations suivantes peuvent nous amener à nous intéresser à l’impact potentiel des pensées inconscientes et des expérience de vie passée sur les comportements et les émotions dans le présent. Dans ce cas, l’approche psychodynamique peut être utile. Notre travail consiste alors à identifier et comprendre comment des dynamiques et processus sous-jacents peuvent contribuer à vos difficultés actuelles. L’objectif est de recueillir des informations nouvelles sur vous-même et ce qui vous pousse à penser et agir comme vous le faites, de façon à promouvoir apaisement et croissance personnelle. En particulier, je peux faire appel aux principes de la thérapie CAT. Ce type de thérapie intègre des concepts psychodynamiques et cognitivo-comportementaux (TCC). Notre travail ensemble, si nous utilisons cette approche, consiste à prendre conscience de la manière dont votre histoire de développement peut façonner vos schémas de relations actuels, qui à leur tour influencent la façon dont les gens vous répondent. Pour vous aider dans ce processus, nous parlons de vos expériences passées, parfois de votre enfance, ou de la manière dont vous vous reliez aux autres et dont les autres se relient à vous. Vous vous sentirez alors mieux équipé pour développer des modes de relation différents avec les autres.